Derniers sujets
» Voici un de mes dessins.
[Antarès] Pensées en vogue EmptySam 16 Mai - 18:39 par dermott

» Musique (huile sur toile)
[Antarès] Pensées en vogue EmptyLun 11 Nov - 16:31 par Cl.Esteban

» La source (huile sur toile)
[Antarès] Pensées en vogue EmptyLun 11 Nov - 16:29 par Cl.Esteban

» petite galerie Chairminator.
[Antarès] Pensées en vogue EmptyMer 23 Oct - 14:51 par chairminator

» Galerie du nain Rhigan
[Antarès] Pensées en vogue EmptyJeu 10 Oct - 22:45 par Rhigan

» Re-présentation du Rhigan
[Antarès] Pensées en vogue EmptyJeu 10 Oct - 22:20 par Rhigan

» dessin pour invitation retraite agricole
[Antarès] Pensées en vogue EmptyMer 12 Sep - 17:55 par laurence50

» Dermott qui vous dis bonjour...
[Antarès] Pensées en vogue EmptyVen 31 Aoû - 2:44 par dermott

» La serre à dessin de la Fougère!
[Antarès] Pensées en vogue EmptyMar 28 Aoû - 20:13 par noony4

EXERCICES
•EXERCICE CENTRE DE GRAVITE
[Antarès] Pensées en vogue Dtvyu10


Venez apprendre à faire des personnages stables ! ;)

par bikono


rejoindre

•EXERCICE CENTRE DE GRAVITE



Exercice et tuto pour vous entraîner à bien placer les ombres et lumières sur un personnage objet ou autre

On est là pour vous aider tous les essais seront critiqués et commentés ^^

par Dzaka


rejoindre


Meilleurs posteurs
noony4
[Antarès] Pensées en vogue Vote_lcap[Antarès] Pensées en vogue Voting_bar[Antarès] Pensées en vogue Vote_rcap 
coupie
[Antarès] Pensées en vogue Vote_lcap[Antarès] Pensées en vogue Voting_bar[Antarès] Pensées en vogue Vote_rcap 
Dzaka
[Antarès] Pensées en vogue Vote_lcap[Antarès] Pensées en vogue Voting_bar[Antarès] Pensées en vogue Vote_rcap 
Éle
[Antarès] Pensées en vogue Vote_lcap[Antarès] Pensées en vogue Voting_bar[Antarès] Pensées en vogue Vote_rcap 
Lol'y Smile
[Antarès] Pensées en vogue Vote_lcap[Antarès] Pensées en vogue Voting_bar[Antarès] Pensées en vogue Vote_rcap 
Lady Bubulle
[Antarès] Pensées en vogue Vote_lcap[Antarès] Pensées en vogue Voting_bar[Antarès] Pensées en vogue Vote_rcap 
AlexDark
[Antarès] Pensées en vogue Vote_lcap[Antarès] Pensées en vogue Voting_bar[Antarès] Pensées en vogue Vote_rcap 
chairminator
[Antarès] Pensées en vogue Vote_lcap[Antarès] Pensées en vogue Voting_bar[Antarès] Pensées en vogue Vote_rcap 
Pastequeverte
[Antarès] Pensées en vogue Vote_lcap[Antarès] Pensées en vogue Voting_bar[Antarès] Pensées en vogue Vote_rcap 
Ayumi-chan
[Antarès] Pensées en vogue Vote_lcap[Antarès] Pensées en vogue Voting_bar[Antarès] Pensées en vogue Vote_rcap 
Partenaires
 

 [Antarès] Pensées en vogue 100x3512
Le Deal du moment : -29%
Maillot Nike NBA Swingman – Stephen Curry ...
Voir le deal
64 €

Partagez
 

 [Antarès] Pensées en vogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antares

Antares

Féminin Messages : 39
Date d'inscription : 26/08/2014
Localisation : A 520 années lumière de la Terre

[Antarès] Pensées en vogue Empty
MessageSujet: [Antarès] Pensées en vogue   [Antarès] Pensées en vogue EmptySam 30 Aoû - 23:49

Mes quelques écrits... Wink

L'oiseau
Le trait fusa. Il était lisse, parfaitement maîtrisé. Cette courbe d’un noir profond, en précéda une autre, puis une autre. Les traits virevoltaient tels des feux follets, recouvraient la blancheur immaculée de la surface lisse, sans s’arrêter.
Quelquefois, ils rencontraient d’autres, afin que les courbes en forment d’autres plus harmonieuses. Ils devinrent de plus en plus libres, de plus en plus parfaits, cherchant à atteindre le meilleur équilibre avec leurs prédécesseurs.
Puis soudain, tout ralentit, tout se tut. Les traits reprirent, à une allure plus lente que les plus anciens. Ils ne se mêlaient plus, mais résonnaient toujours en harmonie. Equilibre parfait.
Un vent léger fit frissonner la petite boule de plumes noires, dans la pureté de la neige. Il comprit que c’était une invitation. Une invitation, à aller plus loin, que ce souffle lui offrait. Alors, il l’accepta. Lentement, il déploya une aile, puis une autre. La petite créature avait encore la tête recroquevillée contre son pelage tout chaud. Puis, son bec apparut. De la lune émanait une lueur blanche, qui le faisait briller de mille feux. Lorsqu’il découvrit tout son visage, il avait encore les yeux aussi blancs que l’astre qui l’observait.
Brusquement, ses pupilles d’un noir profond se dessinèrent. Elles brillaient si intensément que même la lune en fut éblouie. Alors, il était prêt à partir. Il avait une âme. Une grande âme.
C’était un oiseau.
Prêt à l’envol.
Une bourrasque d’un vent nouveau le secoua.
Et alors, il s’envola.
Loin, très loin.
Parce qu’il le doit.
Parce que la vie est ainsi.

On retrouva le vieux dessinateur endormi sur son chevalet. Endormi, dans un sommeil infini. Il tenait encore dans sa main un fusain. Sous celui-ci, une feuille où était dessiné un oiseau qui s’envolait. Le vieillard avait sûrement rendu son dernier souffle, en même temps que le dernier trait qu’il avait esquissé sur le papier.


La Porte
Un livre.
Une page ouverte,
parmi tant d’autres.
Un léger souffle de vent entrouvre une porte. Mais pas celle que l’on trouve n’importe où. Non. Elle est bien plus loin, bien plus profonde.
Derrière, une vaste clairière. Luminosité et harmonie se mêlent étroitement. Et puis, un homme et une femme. Ils portent tout deux une veste blanche, et un pantalon noir.
Mais, ils sont en train de se combattre. Non. Ils dansent. Avec l’harmonie et le temps.
Leurs mouvements ne font qu’un. Des gestes fluides, souples, éteints de toute force.
Non. Deux persistent. Celle de l’âme.
Celle des mots.
Car cette force, bien plus puissante que toute autre, a pu ouvrir une porte.
Non. La porte. Celle d’une âme hésitante qui cherchait son chemin. Sa voie.
Aïkibudo


Souvenir
Je marchais. Je marchais, entre les mille murmures du vent. Son contact m’était doux, et agréable. Je ralentis, et m’arrêta, pour connaître et comprendre ses chuchotements. J’étais adossée à une vitre. Je ferma mes yeux.
Et écouta.
Soudain, tout se brouilla autour de moi. Je me retourna : la vitre était toujours là. Seulement, je pu voir, ce que je n’avais pas vu derrière elle auparavant. Il y avait une classe. Elle était baignée de lumière, et une maîtresse apprenait à des enfants à résoudre un puzzle.
C’était une scène enfantine et naïve qui s’offrait à moi, mais brusquement, le souffle qui m’accompagnait s’accentua. Et c’est là que je la vit. C’était une petite fille, aux cheveux longs et châtains. Elle devait avoir à peine 5 ans. Et puis, elle me regarda, avec ses grands yeux bleus. Un regard si intense, et interrogateur à la fois, qui posait mille questions. Mille questions sur le monde, les autres, la nature, elle.
Moi.
Soudain, tout s’effaça. Ma vue se troubla, et je retrouvais les bruits et couleurs de la ville.
Et je compris ce que le vent me chuchotait.
Un souvenir.
Un parmi de nombreux autres. Des souvenirs passés.
Des moments passés.
Mais ils ne sont plus présents. Ce sont des bribes de souvenirs, que le vent garde, et qu’il nous rapporte plus tard. Mais même si elles nous glissent toujours entre les doigts, au moins, notre âme et notre cœur se souviennent.
Au moins, les souvenirs nous rappellent qui nous sommes, notre histoire personnelle, nos rêves les plus profonds.
Au moins, ils sont là.


Dernière édition par Antares le Mar 2 Sep - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apaoc.fr
Pastequeverte

Pastequeverte

Féminin Verseau Tigre
Messages : 903
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 22
Localisation : Dans mon monde...
Humeur : Lunatique

[Antarès] Pensées en vogue Empty
MessageSujet: Re: [Antarès] Pensées en vogue   [Antarès] Pensées en vogue EmptyLun 1 Sep - 15:22

J'aime beaucoup tes textes il y a une émotion particulière dedans. On ne peut s'empêcher de lire jusqu'au bout.

Mon préféré est le premier que je trouve magnifique. En fait ça peut même faire une chute à la fin car ce n'est pas trop ce à quoi on s'attend. Tout le texte est vivant, on finit par croire que c'est réaliste alors que ce n'est que les émotions du dessinateur. Disons qu'on ne comprend qu'à la fin que le début est un dessin alors que ça pourrait être une image.

Enfin pour moi je n'avais pas compris directement que c'était un dessin (peut-être que ce n'était pas voulu) justement à cause du titre.

____________________________
[Antarès] Pensées en vogue 1408037116-tumblr-n9dgxvu3kg1qmxnvuo1-500
Revenir en haut Aller en bas
Antares

Antares

Féminin Messages : 39
Date d'inscription : 26/08/2014
Localisation : A 520 années lumière de la Terre

[Antarès] Pensées en vogue Empty
MessageSujet: Re: [Antarès] Pensées en vogue   [Antarès] Pensées en vogue EmptyLun 1 Sep - 23:35

Merci pour ton commentaire Pastequeverte; tu ne pouvais pas espérer me faire plus beau compliment en me disant qu'il y a une émotion dans mes textes!
Je suis heureuse que l'objectif du premier texte (mon tout premier!) soit atteint: une "chute" qui fait comprendre autrement l'histoire que l'on vient de lire.


Merci
« Ton grand père est parti. »

Ces mots résonnèrent tels une masse énorme qui s’écrasa dans l’esprit de la petite fille. Pourquoi de simples mots pouvaient être aussi lourds, aussi durs ? Pourquoi existaient-ils ?
Sa mère les lui avait prononcés un matin, juste avant d’aller à l’école.
Le monde lui apparut terne, tout brouillé, et elle sentait que la rivière de la tristesse commençait à dessiner des sillons sur ses joues.
A quoi bon ? Tout était fini.
Tout.

Puis, des souvenirs commençaient à prendre place dans son esprit, remplaçant les larmes chaudes, qui s’estompaient sur ses joues.
Elle revit tout les moments de bonheurs qu’il lui avait offert. Tout cet amour pour le dessin et l’aquarelle qu’il lui avait transmit. Tout ce qu’il lui avait donné, elle s’en souvint.
Et puis, une phrase.
Une phrase, qu’elle avait lu quelque part, ou qu’on lui avait dite.
Une phrase, où alors, elle pu en comprendre le sens.
« Les souvenirs sont des regrets apaisés ».
Non, elle ne regrettait plus ces moments vécus. Elle s’en souvenait. Et alors, elle lui dit merci.
Merci pour tout ce qu’il lui a offert.
Merci pour tout ce qu’il lui a transmit.
Merci, pour tout ce qu’il lui a donné.

Il faisait nuit. La petite fille s’allongeât dans l’herbe fraîche.
Les étoiles brillaient dans le ciel. Elle eut l’impression qu’une émanait une lueur plus douce, et plus intense que les autres.
C’était lui.
Il était là.
Parmi des milliards d’êtres qui avaient quitté ce monde.
Et alors, elle le remercia encore. Et sut qu’il était pour toujours avec elle. Dans son cœur, dans son âme.
Il guidait ses pas. Pour prendre la bonne direction.
Il éclairait son chemin. Pour illuminer sa voie.
Alors, elle comprit. C’était un cadeau. Il lui offrait la possibilité de grandir, de s’ouvrir, d’apprendre.



A mon grand père, qui m’a offert et transmit
A mon grand père qui m’a enseigné l’amour du dessin et de l’aquarelle
A mon grand père, que j’aime, et qui me guide.
Pour toujours.
Au delà des étoiles.
Merci.
Pour tout.


Avant

Vive.
Fulgurante.
Infatigable.
La lame sifflait, virevoltait, sans jamais s'arrêter. La mort était son ombre, la suivait partout, tout le temps.
Le temps d'un combat.
Des êtres, à peine humains, affluaient, toujours plus nombreux. Tous étaient vêtus de noir, et leur silhouette ressemblait vaguement à un homme ; mais la lueur qu'habitait leurs yeux révélait une sauvagerie et une monstruosité sans pareils. Nés pour tuer.
Nés pour mourir.
La lame s'enfonçait encore et encore dans leur chair noire.
Le jeune homme était lui aussi vêtu de noir. Une large cape bleutée entourait ses épaules, et un fourreau était attaché à sa ceinture. IL portait également deux dagues sur son dos.
Sa lame le rendait infatigable, fort et sans pitié.
Ils ne faisaient qu'un.
Ils ne faisaient qu'une âme.

Mais, soudainement, ses ennemis se volatilisèrent. Le sombre paysage vacilla ; de l'herbe verte remplaça la terre sombre et aride, et de petites fleurs poussèrent sous la douce chaleur du soleil, qui avait percé l'épaisse couche de nuages.
Le petit garçon distingua la balançoire non loin de lui. Il était dans son jardin. Le bout de tissu qui couvrait ses épaules s'envola, et il remarqua qu'il tenait encore dans sa main son épée.
En plastique.

Plus tard, il aurait une vraie et belle épée.
Plus tard, il ne ferait qu'un avec elle.
Plus tard, il apprendrait à s'en servir.
Plus tard, il serait chevalier.

Pourtant, un jour, lorsqu'il eût reprit son arme en plastique, et qu'il eût revêtit sa cape bleutée, il attendit ses ennemis. Mais aucun ne vint.
Le jardin était toujours là. Et le soleil brillait toujours aussi intensément.
il essaya de distinguer de vagues silhouettes, encore et encore, en vain.
De même, il eût beau tenter de jouer avec ses playmobils, aucune histoire ne sortit de son esprit.
Il apprit également que le père noël n'était qu'une légende. Au début, il ne voulait pas y croire.
Pourquoi cette magie devait-elle s'éteindre ?
Pourquoi tant de rêves devaient disparaître ?
il n'était plus un enfant désormais.
il entra alors dans un monde bien plus compliqué, bien moins magique, bien trop normal.

Mais, même si tout cela est terminé, les rêves restent.
Et ne doivent pas disparaître.
Il faut les garder en vue.
Il faut les poursuivre.


La magie
Quand on la cherche, on ne la trouve pas.
Mais, quand on ne la cherche pas, on la trouve.
Elle est partout et nulle part.
Oui, on la trouve sous nos pieds, devant nos yeux, dans le monde, et en nous.
La Magie.
Envoûtante, tant ses doux murmures enveloppent notre cœur.
Notre âme.
Rare et précieuse.

Mais, il suffit simplement d'ouvrir les yeux, d'ouvrir notre cœur et notre âme pour qu'Elle se glisse doucement en chaque être.
Et alors, on se rend compte qu'elle est partout.
Magie du soleil qui dépose ses braises à l'horizon.
Magie du vent qui caresse le visage.
Magie des mots.
Magie de la vie.

Il en existe tant, qu'il faudrait bien plus de toute une existence pour les découvrir, les compter, les apprécier.
Elle est partout et nulle part.
A chacun de la trouver.
De l'apprécier.
De se laisser bercer par sa douce musique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apaoc.fr
Pastequeverte

Pastequeverte

Féminin Verseau Tigre
Messages : 903
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 22
Localisation : Dans mon monde...
Humeur : Lunatique

[Antarès] Pensées en vogue Empty
MessageSujet: Re: [Antarès] Pensées en vogue   [Antarès] Pensées en vogue EmptyMar 2 Sep - 10:21

Tes textes sont vraiment superbes ! (Je me répète je sais)

Le premier est assez émouvant avec l'histoire des étoiles. Par contre j'ai eu un long arrêt sur cette phrase avant de comprendre que des mots n'étaient pas à la bonne place : "Elle eut l’impression qu’une émanait une lueur plus douce"

Le deuxième, je l'ai trouvé assez triste je ne sais pas pourquoi. Peut-être le fait que les rêves d'enfants sont différents de ceux des adultes ? Bref la fin est superbe. Tu as le truc pour écrire des textes qui marquent le lecteur surtout avec des répétitions ou des bribes de phrases (c'est ce que je fais parfois aussi et je trouve ça plus interpellant et mieux au niveau de l'écriture).

Le dernier est "féerique" et on se laisse porter par tes mots. En plus c'est sous forme de vers donc la lecture est rapide et nous emmène jusqu'à la fin sans vraiment s'arrêter.

Je suis à fond dans la critique avec tes textes, limite je serais capable de te faire un commentaire x)

____________________________
[Antarès] Pensées en vogue 1408037116-tumblr-n9dgxvu3kg1qmxnvuo1-500
Revenir en haut Aller en bas
Antares

Antares

Féminin Messages : 39
Date d'inscription : 26/08/2014
Localisation : A 520 années lumière de la Terre

[Antarès] Pensées en vogue Empty
MessageSujet: Re: [Antarès] Pensées en vogue   [Antarès] Pensées en vogue EmptyMar 2 Sep - 16:56

Merci encore une fois pour ton avis très intéressant Pastequeverte!
Pour la phrase mal tournée dans le premier texte, je ne vois pas trop ce qui ne va pas... Quelque chose émane de la lumière (ou peut-être est-ce la lumière qui émane de quelque chose? Dans ce cas, il y a bien une erreur). Donc si c'est bien ça, c'est une étoile qui émane de la lumière.
Une fois adultes, nous n'avons plus nos rêves d'enfants... mais certains parviennent à croire encore en leurs rêves d'enfants, et même à les réaliser! Oui c'est triste. J'étais triste quand je me suis rendue compte que je n'arrivais plus à me déguiser, à inventer des histoires, à croire au père noël. Donc je voulais retranscrire cette tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apaoc.fr
Athi'

Athi'

Féminin Poissons Chat
Messages : 468
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 21
Localisation : Dans ma tanière :3
Humeur : Joviale.

[Antarès] Pensées en vogue Empty
MessageSujet: Re: [Antarès] Pensées en vogue   [Antarès] Pensées en vogue EmptyMar 2 Sep - 18:10

Moi aussi je veux parler *^*

Il m'arrive de temps à autre d'écrire des textes aussi, ton style me rappelle le mien, c'est marrant x)

Je voulais te demander si t'avais lu la trilogie de Patrick Ness (Le chaos en marche) paxe il me semble qu'il écrit aussi beaucoup comme ça...

Et sinon, au vu de tes textes je me dis que tu dois te poser pleins de questions philosophiques qui finnissent par aboutir a des images symboliques que tu peux retranscrire en écriture? (je suis peut etre a coté de la plaque mais vu que moi je fais ça a longueur de journée, je me dis que ça s'trouve, toi aussi x) ).

Bon bah voila, ce fut mon commentaire constructif...
Revenir en haut Aller en bas
Antares

Antares

Féminin Messages : 39
Date d'inscription : 26/08/2014
Localisation : A 520 années lumière de la Terre

[Antarès] Pensées en vogue Empty
MessageSujet: Re: [Antarès] Pensées en vogue   [Antarès] Pensées en vogue EmptyMer 3 Sep - 19:49

Merci Athi' pour ton message! Wink
Je serai curieuse de lire ce que tu écris! Et non, je ne connais pas cette trilogie... En revanche, j'aime particulièrement le Pacte des Marchombres de Pierre Bottero.
Pour ceux qui aiment et qui conaissent, n'hésitez pas à faire un tour sur ce forum où je suis! (débats, poésie, mental&physique, philo....): http://www.marcombres-shadho.com/forum

Pour ta question... on pourrait dire ça comme ça si tu veux ^^. Mais à vrai dire, je n'y ait jamais vraiment pensé car en écrivant un teste, je ne me dis pas: "Tiens... je réfléchis à ce sujet philosophique, et pour écrire mon texte, je vais aboutir à une image symbolique..." Ca ne se passe pas trop comme ça non^^
Mais oui, j'aime mêler philo et poésie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apaoc.fr
Pastequeverte

Pastequeverte

Féminin Verseau Tigre
Messages : 903
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 22
Localisation : Dans mon monde...
Humeur : Lunatique

[Antarès] Pensées en vogue Empty
MessageSujet: Re: [Antarès] Pensées en vogue   [Antarès] Pensées en vogue EmptyVen 5 Sep - 23:31

Ah d'accord c'est l'étoile qui émanait. Je n'avais pas fait le rapprochement autant pour moi x)
En tout cas j'ai hâte de voir d'autres textes de toi Very Happy

____________________________
[Antarès] Pensées en vogue 1408037116-tumblr-n9dgxvu3kg1qmxnvuo1-500
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Antarès] Pensées en vogue Empty
MessageSujet: Re: [Antarès] Pensées en vogue   [Antarès] Pensées en vogue Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Antarès] Pensées en vogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dessin-à-gogo :: ● Jeux Concours et Détente :: Détente :: Discussion-